31 janv. 2019 Paris (France)

Acceuil

Depuis sa fondation en 1979, l'IRAM fédère la communauté (sub-)millimétrique et permet à la France de disposer d'instruments exceptionnels pour l'observation de l'Univers froid. Ces 10 dernières années, les capacités du télescope de 30m et de l'interféromètre du Plateau de Bure (aujourd'hui NOEMA) ont décuplé. Les développements instrumentaux en cours vont encore considérablement augmenter leurs capacités dans les années à venir. L'IRAM présentera les capacités actuelles de ses deux observatoires et les futurs développements dans le cadre d'un atelier organisé à Paris sur une journée. L'objectif est notamment de discuter de programmes observationnels français ambitieux pour tirer au mieux parti de ces nouvelles capacités et profiter ainsi pleinement des investissements effectués. 

L'ensemble de la communauté est invité. Nous encourageons en particulier les jeunes (chercheurs, post-docs, étudiants en thèse) à participer. Nous visons aussi à élargir l'audience au delà des utilisateurs habitués de l'IRAM. Nous souhaitons que la communauté française puisse présenter ses idées et avancements, avec des contributions invitées, mais aussi de nombreuses présentations courtes (5 minutes), dites "flash talks", suivies de sessions de discussion.

L'objectif des flash talks est d'apporter une contribution originale aux discussions, en capitalisant sur les résultats des projets en cours (observations millimètriques ou à d'autres longueurs d'ondes, hypothèses théoriques à verifier, ...) pour proposer de nouveaux programmes ambitieux utilisant les nouvelles capacités.

 

NOEMA

 L'interféromètre NOEMA, en 2018 avec 10 de ses futures 12 antennes - credit:F. Gueth/IRAM

30M

Le telescope de 30-mètres - credit: DiVertiCimes/IRAM

Personnes connectées : 1